Événements

Des événements publics à Bruxelles et en Wallonie

BRUXELLES
12 octobre – 18H00-22H00

18H00-19H00 > Rencontre avec les réalisateurs-trices des films en compétition de la 3ème édition du Festival Coupe Circuit.
Intervenant-e-s: Alexandra Kandy Longuet (Nouvelle-Orléans, Laboratoire de l’Amérique) / Rocio Alvarez (Simbiosis Carnal) / Sébastien De Buyl (Tournures) / Siham Bouzerda (Si tu me poses la question)

20H00-22H00 > Projection/débat « Questionner le milieu carcéral » autour du film La mort se mérite (France – 2017 – 97’) de Nicolas Drolc
« La mort se mérite » brosse un portrait intime de Serge Livrozet, figure de la contre-culture française des années 70, ancien plombier, ancien perceur de coffres-forts, fondateur avec Michel Foucault du Comité d’Action des Prisonniers, écrivain autodidacte et militant anarchiste.

Centre culturel Jacques Franck
94, Chaussée de Waterloo, 1060 Saint-Gilles

CHARLEROI
19 octobre – 18H00-22H00

Projection/débat « Réinsertion ? » autour du film Vers une inconditionnelle liberté (Belgique, France – 2015 – 56′) Serge Challon, Vartan Ohanian.
Jean Marc Mahy est entré en prison à l’âge de dix­-sept ans et en ressortira 19 ans plus tard. Ce film nous invite à revivre les six derniers mois de sa liberté conditionnelle et nous fait découvrir des passages commentés de la pièce de théâtre « Un homme debout », qu’il a créée pour raconter son histoire, celle d’un homme qui explore son droit d’exister après avoir payé sa dette envers la justice.

Quai 10
Quai Arthur Rimbaud 10, 6000

MARCHE-EN-FAMENNE
26 octobre – 18H00-22H00

Projection/débat « La psychiatrie a-t-elle sa place en prison ? » autour des films Le Labyrinthe et La Nef des fous.

Le Labyrinthe (Belgique – 9’) de Mathieu Labaye
« Le labyrinthe » plonge le spectateur dans le quotidien d’un détenu, 6m2 dans lesquels la perception du temps et le rapport au réel sont bouleversés.

La Nef des fous (Belgique – 75’ – 2015) d’Eric D’Agostino et Patrick Lemy
Ils ont commis des actes graves, délictueux ou criminels. La justice les a jugés irresponsables de leurs actes au moment des faits. Ils sont internés et incarcérés pour une durée indéterminée entre les murs de l’annexe psychiatrique de la prison de Forest. « La nef des fous » nous plonge au cœur de cellules où l’humanité semble avoir été oubliée. En confiance, les détenus se révèlent et nous livrent leurs espoirs plus ou moins réalistes d’être libérés un jour…

Studio des Carmes
Rue des Carmes 3, 6900

LA LOUVIÈRE
2 novembre – 18H00-22H00

Projection/débat « La féminité en prison » autour du film Ongles rouges (Belgique – 2017 – 62’) de Valérie Vanhoutvinck
Un autre regard sur la prison. Une approche documentaire et artistique qui suit ce qui se passe au sein d’un groupe de détenues réunies par des ateliers (écriture, percussions). Comment elles aménagent le temps de la peine. Ni réquisitoire, ni apologie, un récit différent pour faire sentir que la prison, le fait de priver de liberté, nous concerne tous.

Cinéma Le Stuart
Rue Sylvain Guyaux 16, 7100

JOURNÉE & FÊTE DE CLÔTURE
8 novembre – 13H00-00H00

Dans le cadre de la clôture de Festival Coupe Circuit et de sa programmation « Regards de l’intérieur » – Focus sur le milieu carcéral, nous proposons une journée destinée à rapprocher les citoyen-ne-s libres de celles et ceux qui sont privé-e-s de leurs droits.

13:00 – INTRODUCTION & PROJECTION
« Un Monde sans prison » de Chloé Branders et Simon Fiasse- 18 minutes.

14:00 – ATELIERS (au choix) :

1 – « Dissonances carcérales » – Enregistrement et écoute.
L’atelier propose aux participant.e.s de s’interroger sur la signification de mots très simples, des mots comme « amitié », « punition », « famille »… Des mots à portée universelle. Des mots qui, selon les personnes, recouvrent des réalités, des définitions très différentes. Dans le milieu carcéral, la signification des mots, décrite par les détenu.e.s, à chaud, s’entrechoque de façon dissonante avec celle qu’en donne le dictionnaire Larousse. Cet atelier sonore vous propose à votre tour de confronter vos idées, vos définitions avec celles de femmes et d’hommes privés de liberté.
Atelier organisé par Agence Alter. Durée à géométrie variable selon les envies de chacun.e

2 – « Non Lieu » – Jeu.
La prison, tout le monde a un avis sur la question mais peu savent ce qu’il se passe réellement à l’intérieur de ses murs. Au travers d’une sorte de jeu de l’oie sur le parcours carcéral, vous entrerez dans la peau d’une personne détenue pour découvrir et vous interroger sur les conditions carcérales en Belgique. Une manière ludique de prendre conscience de la notion d’enfermement et de s’informer objectivement sur un sujet méconnu et abordé souvent avec de nombreux préjugés.

Cette animation d’environ 90 min est proposée par l’asbl CAAP, Concertation des Associations Actives en Prison, regroupant 49 associations actives dans les prisons de Wallonie et de Bruxelles et/ou à la sortie de prison.

3 – « L’intervention sociale en prison : entre légitimation de l’institution et positions subversives » – Discussion autour d’extraits de la conférence gesticulée « Taule, errances ».
Ouvertures magnétiques, clés qui grincent, portes qui claquent, cris, odeurs fétides, poignées de mains moites, cris, chocs thermiques, chocs tout court. Bagne, ballon, boîte, cabane, cachot, cage, geôle, gnouf, mitard, plomb, taule, trou, zonzon, prison… Tant à en penser et pourtant… L’ombre reste à l’ombre. Que pouvons-nous en dire ? En rager ? En faire ? Y faire ? Que faire ? échec patent et réussite sordide. Nous le savons, tout le monde le sait, même si parfois on ne croit pas ce que l’on sait. Sommes-nous un rouage de la machine à broyer ? Mais nous y allons, parce qu’elle nous concerne. Elle concerne tout le monde. Alors, il faut inventer comment.

Animation de 50 minutes proposée par Bruxelles Laïque (2 sessions).

4 – « Métamorphoses de l’enfermement » – Photographie et dessin
Nous construirons la mise en espace d’un corps travaillé par l’enfermement dans un milieu confiné. Puis nous ferons place à l’imaginaire, en inventant d’autres espaces pour ce corps. Nous regarderons aussi quels sont les lieux qui nous enferment à l’extérieur et comment dessiner leur ouverture. Tout cela en utilisant comme outil l’appareil photographique et comme expression le mouvement, l’observation et l’imaginaire.

Par Despina Psimarnou (F.A.M.D. – Fondation pour l’assistance morale aux détenus) et Milena Bochet (réalisatrice).

15:45 – MISE EN COMMUN & PROJECTION
Ce qui me manque quand je ne peux plus voir loin : film collectif réalisé dans la prison de Forest, un atelier mené par Despina (F.A.M.D.) et Milena (25 minutes)

16:30 – TABLE RONDE
« La création artistique en prison / Difficultés, bienfaits et paradoxes ». Avec des extraits de créations sonores venues d’entre les murs.

Invité-e-s :
Nathalie Cobbaut et Marie Eve Merckx (Agence ALTER)
Despina Psimarnou (F.A.M.D.) et Milena Bochet
Mélanie Bertrand (C.A.A.P.)

18:00 – APÉRO DÎNATOIRE
19:00 – CÉRÉMONIE DE CLÔTURE (remise des prix)
20:00 – CONCERT DagoDago
Issue de la rue et de sa rencontre avec le milieu carcéral, la musique de DAGO crie la libération d’une société enchaînée par le pouvoir et la peur.
21:00 – LIVE SET de coline
Dans ses sets, coline collectionne les coups de foudre musicaux et les assemble pour esquisser des sortes de voyages. De la saudade portugaise à l’énergie des percussions africaines, des clubs allemands en sueur aux plages tièdes d’Amérique latine… Préparez-vous à une sélection débridée oscillant entre douceur et intensité.

ENTRÉE GRATUITE
Réservation souhaitée pour les ateliers en envoyant un mail comprenant votre nom + nom(s) atelier(s) à coupecircuit@gsara.be ou via le formulaire en :
https://tinyurl.com/yao3pmbs

La Tentation
Rue de Laeken, 28 – 1000 Bruxelles.

Tous les événements publics sont gratuits.
Réservations souhaitées pour les ateliers à info@coupecircuit.be ou via le formulaire