GSARA       ÉDUCATION PERMANENTE       FORMATIONS       PRODUCTION AUDIOVISUELLE       DIFFUSIONS       RÉGIONALES       CONTACTS     
ACTUALITÉS



Les singuliers et le pluriel : EXPO

Regards croisés sur l'établissement de défense sociale de Paifve. Dans le cadre de BIP2012-OFF Images de nos ateliers audiovisuels.


images du vernissage. Janvier 2012.


Dans l'enceinte de cette prison d'un type très particulier, le GSARA anime depuis 2010 des ateliers de prises de vue pour les patients et pour les membres du personnel. De nombreuses images ont été produites, chacune ancrée dans la réalité singulière de son auteur, qu'il soit d'un côté ou de l'autre de la barrière.

Très éloignées des images préconçues et fantasmées que tout un chacun peut avoir de "la prison psychiatrique", ces clichés tissés du personnel et des patients seront confrontés à une troisième forme de regard: celui des artistes Lieven NOLLET, Laure GEERTS et Sébastien VANMALLEGHEM qui témoignent de la vie de l'établissement.

--------------------
http://www.chiroux.be/index.php?page=les-singuliers-et-le-pluriel
http://www.lauregeerts.be/
http://www.bip2010.be/fr/les-singuliers-et-le-pluriel/
------------------

L'institution accueille des délinquants reconnus irresponsables, à la dangerosité variable et qui nécessitent un suivi psychiatrique. Dans l'enceinte de cette prison d'un type très particulier, la photographie a pris ces deux dernières années une place importante. En effet, le GSARA anime depuis 2010 des ateliers de prises de vue pour les patients et pour les membres du personnel. Si au départ, les ateliers étaient destinés prioritairement aux patients, le personnel a en effet lui aussi souhaité pouvoir bénéficier de cette initiation pour croiser leur point de vue à celui de ceux dont ils s'occupent chaque jour. De nombreuses images ont ainsi été produites, chacune ancrée dans la réalité singulière de son auteur, qu'il soit d'un côté ou de l'autre de la barrière : humour, tendresse, violence, échappées de ciel bleu ou portraits dessinent une image toute en nuances du quotidien de l'établissement.

Très éloignées des images préconçues et fantasmées que tout un chacun peut avoir de « la prison psychiatrique », ces clichés tissés du personnel et des patients seront confrontés à une troisième forme de regard : celui des artistes Lieven Nollet, Laure Geerts et Sébastien Van Malleghem (tous deux membres du collectif Caravane) qui sont venus photographier les personnes et les lieux de Paifve et témoigner de la vie de l'établissement.

Trois "catégories" de regards donc, pour mieux approcher, à travers ce pluriel, les singularités irréductibles de la folie, de son emprisonnement et de sa sensibilité, souvent complexe et profondément humaine.



Retour aux actualités








Xbox Live Gratuit